Gui est là ? Envoyez-nous vos observations de guis en région Nord Pas de Calais

Vous avez observé du Gui ?

Dites-le nous !

Le Gui, c'est...

  • Photo de fleurs de Gui

    Une plante verte toute l'année, qui fleurit en mars-avril (certains guis sont mâles, d'autres femelles) et qui produit des baies blanches mûres en hiver.

  • Photo d'une grive mangeant un fruit du Gui

    Ses fruits sont consommés par les grives et fauvettes qui ne digèrent pas les graines et en assurent donc la dispersion.

  • Photo de Gui dans un arbre

    C'est une plante hémi-parasite qui prélève uniquement l'eau et les sels sur l'arbre qui l'héberge (son arbre hôte).

Où observer le Gui ?

Le Gui s'observe surtout dans les vieux pommiers et les peupliers.

Il est bien visible en hiver
avant que les feuilles de son hôte ne le cachent.

Attention ! On peut le confondre avec des nids de corneilles ou de pie...

Peuplier, arbre hôte du Gui Pommier, arbre hôte du Gui

Extrait de « Vivre à deux », une production exclusive de Jeulin.
Auteur et réalisateur : Hervé Conge.

Pourquoi le Gui ?

Les scientifiques savent qu’il est présent en Nord-Pas de Calais – Picardie à l’exception d’un grand couloir allant de la côte dunkerquoise jusqu’au plateau du Santerre en Picardie et l’on en ignore les raisons !

Ils ont donc besoin de vous pour connaitre plus précisément sa répartition, et ensuite étudier les raisons de son absence dans certains secteurs.

En savoir plus ?
Téléchargez notre document pédagogique !

Bilan hiver 2014-2015
Téléchargez le bilan de vos observations de l'année dernière !

La carte des résultats